Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

KARA : l'Agro écologie

A la demande des femmes du village de KARA, ADRIAS fait dispenser une formation au maraîchage par UAVES (Union pour un Avenir Ecologique et Solidaire).

 

UAVES est une ONG malienne spécialisée dans le développement de l'Agro Ecologie, dont un initiateur en France et dans le monde n'est autre que Pierre Rabhi, expert bien connu, fondateur de « Terre et Humanisme ». Il développe une agriculture raisonnée respectant la terre et l'environnement, permettant avec des moyens adaptés la production de produits sains tout en augmentant les rendements. Pas d’utilisation de pesticides, mais un enrichissement du sol par des composts produits sur place, un travail de la terre adapté à la sècheresse, de manière à retrouver l'autonomie alimentaire indispensable dans ces régions défavorisées.

Uaves Lablachere


Rencontre à Lablachère : 

Michel, plus particulièrement en charge des projets sur KARA, a rencontré Adama Tiegoum, le responsable malien d'UAVES ainsi que son collègue formateur : Atimé Diara (dit Job). Le rendez-vous s’est déroulé, en Ardèche, à Lablachère, dans les locaux de « Terre et Humanisme »,

D'entrée, Adama déclare son intérêt pour KARA où il a trouvé des habitants très motivés et ouverts à toute évolution possible. Cet intérêt lui fait envisager de faire de Kara un centre d'animateurs en Agro Ecologie, d’autant que les habitants sont déjà formés. Puis, par la suite, un lieu démonstration et de formation par UAVES toujours en partenariat avec ADRIAS.  Ces nouvelles idées de projets entrent, tout à fait, dans les objectifs du  programme de l’association concernant  la création d'un Eco Musée à KARA.

Autre problème abordé : l'arrosage du jardin car celui-ci n’a pas pu se faire, cette année,  en raison d'un déplacement de banc de sable sur le Diaka. Il est donc indispensable de mettre en place un moyen d'arrosage indépendant des caprices de ce bras du Niger, avant la prochaine saison.

Cette rencontre, à Lablachère, entre ADRIAS et son partenaire UAVES  apporte une nouvelle note positive dans le travail qu’ADRIAS effectue dans le cadre de ses actions de co-développement Elle renforce son optimisme et ses convictions quant aux projets menés sur le sol malien en particulier dans le village de KARA.